top of page

Validité de la modification d'une clause bénéficiaire par testament sans information de l'assureur.

Dans un arrêt en date du 10 mars 2022 (Cass. 2ème civ., 10 mars 2022, Pourvoi n° 20-19.655), la Cour de cassation rappelle que la désignation ou la modification du bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie peut être réalisée librement par voie testamentaire, conformément à l’article L132-8 du Code des assurances.



On sait que cette désignation ou modification n’est soumise à aucune condition de forme dès lors qu’elle exprime « de façon certaine et non équivoque », la volonté du souscripteur (v. déjà, Cass. 2ème civ., 13 septembre 2007, pourvoi n°06-18199).


Le présent arrêt vient cette fois préciser que la désignation ou modification demeure valable alors même qu’elle n’a pas été portée à la connaissance de l’assureur : «(…) La désignation ou la substitution du bénéficiaire d'un contrat d'assurance sur la vie, que l'assuré peut, selon l'article L. 132-8 du code des assurances dans sa rédaction applicable au litige, opérer jusqu'à son décès n'a pas lieu, pour sa validité, d'être portée à la connaissance de l'assureur lorsqu'elle est réalisée par voie testamentaire ».


Restera seulement, en pratique, à bien distinguer la désignation bénéficiaire par testament du « legs d’assurance-vie », dont les conséquences liquidatives peuvent être très différentes… mais c’est une autre question.


Plus d’info sur ce sujet dans la doc ALS.not.

Comentarios


bottom of page